Le crédit automobile en un clic

Internet offre de multiples possibilités de comparer les offres de crédits automobiles. C’est facile, c’est simple, il suffit de faire un clic. Dans la réalité, bien des comparateurs ne comparent rien du tout mais sont une fabuleuse mine d’or pour les exploitants de fichiers de prospection. Prudence donc !

 Trouver le bon crédit automobile, c’est facile, il suffit de faire clic ! L’avantage d’Internet, c’est d’offrir de nombreuses solutions à nos problèmes quotidiens. On recherche une mutuelle et, en un clic, on en contacte cinquante. On ne trouve pas un plombier, Internet le fait pour vous. Côté crédit automobile, c’est la même chose, il existe des comparateurs !

Une grosse astuce

Toutefois, quand on creuse un peu, ce n’est pas aussi simple que ça et, souvent, une grosse astuce se cache derrière tout ça.

À la recherche du meilleur crédit pour l’achat de votre automobile, vous décidez de confier votre demande à un service sur Internet. Facile, il suffit de répondre aux questions posées, de donner ses coordonnées (surtout ses numéros de téléphone) et on recevra les réponses presque instantanément par mail. Dans la réalité, c’est tout autre chose qui se passe généralement. Très rapidement le téléphone se met à sonner et nous avons au bout du fil un employé d’une compagnie de crédit qui nous repose toute une série de questions pour notre achat. Et à peine le combiné reposé, le téléphone sonne à nouveau et ça recommence.

Faux comparateurs

Logique car la plupart des comparateurs ne comparent rien du tout. Ils permettent à de fins entrepreneurs de créer des fichiers de prospection qui sont immédiatement revendus à des organismes de crédit. Comme ceux-ci ne disposent que de renseignements minimums, ils posent donc toutes les questions du monde pour savoir quel est notre achat et quels sont nos moyens. La situation devient vite énervante, surtout que parfois ces fichiers sont revendus aussi aux prestataires d’assurance, de mutuelles, de fenêtres, de rénovation d’immeubles, etc.

Souvent les sites sérieux n’offrent la possibilité que de contacter un seul prestataire, ce qui permet une comparaison très aisée avec les offres extérieures. D’autres utilisent un même comparateur, récurent sur des dizaines de sites. Autrement dit, même si vous avez l’impression d’avoir fait dix demandes différentes, vous atterrissez finalement toujours au même endroit.

Comparez vous même

Il est donc difficile de ne pas tomber dans le panneau des comparateurs. Le mieux est encore de prendre le temps de se renseigner à partir d’une première offre, celle du vendeur par exemple, auprès d’une sélection d’organismes (banques, sociétés spécialisées, assurances, grande distribution, etc.) et de comparer vous-même les offres. Pour cela, si vous n’êtes pas un spécialiste, faites-vous aider par un organisme de consommateurs ou une association. C’est peut-être plus long mais ce sera aussi plus sérieux !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *