Crédit : comprendre le TEG

Acheter une voiture  à crédit, c’est obligatoirement emprunter de l’argent à sa banque ou à un organisme spécialisé. Si le taux du crédit affiché est parfois alléchant, on peut avoir une drôle de surprise à la signature du contrat. En effet, il ne faut pas confondre taux nominal et taux effectif global, le fameux TEG.

 Lors de l’acquisition d’un bien à crédit, comme une automobile, on se retrouve parfois confronté à la compréhension du taux appliqué. Si l’offre repérée propose un taux exceptionnel à 1%, lorsque l’on prépare le dossier avec le vendeur ou le banquier, parfois on ne parle plus de 1% mais d’un taux bien supérieur. Pourquoi une telle différence ?

Nominal et TEG

 En fait, il ne faut pas confondre le taux nominal, le 1%, souvent utilisé dans les annonces, avec le taux effectif global (TEG), celui inscrit en bas de page ou affiché dans un caractère moins spectaculaire. C’est ce dernier qu’il faut prendre en compte pour connaitre le coût exact du crédit. Le TEG est rendu obligatoire par la législation, notamment l’Article L313-1 et suivants du Code de la consommation. Il est aussi bon de savoir que le TEG s’applique aux prêts d’argent et ne rentre donc pas en ligne de compte dans les locations avec option d’achat et les locations longues durées (LOA et LLD).

Tous frais inclus

 Le TEG intègre le taux nominal du crédit, plus tous les frais imposés ou non pour l’obtention et la validation du crédit auprès d’une banque ou d’un organisme spécialisé. Ces frais se composent notamment des frais de dossier, assurances, frais complémentaires, etc. Il faut aussi savoir que plus le crédit est long, plus le taux est élevé. Mais ce n’est pas toujours le cas, en particulier avec les crédits de type « renouvelable ». Ce type de crédit, souvent proposé par les grandes surfaces ou les organismes spécialisés, permet de reconstituer l’offre de crédit de départ au fur et à mesure des remboursements. Comme ils sont souvent accordés sans peine, les prêteurs affichent des TEG très élevés en raison des risques qu’ils prennent.

Comparez !

 Avant de s’engager dans un crédit, il est donc très utile d’en vérifier le TEG et de le comparer avec celui proposé par sa banque ou un autre organisme. Les écarts peuvent être très importants et représenter un coût supplémentaire inutile. En effet, si certains organismes et banques utilisent le plein taux d’usure publié trimestriellement par la Banque de France, ce qu’ils ont parfaitement le droit de faire, d’autres minorent ce taux, soit un avantage financier indéniable. On ne le dira donc jamais assez : comparez pour  trouver le crédit auto le moins cher !

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *